Home

 Analyses
 Risques
 Foudre 

Etudes Techniques 

Installations
paratonnerres
parafoudres 

Vérifications
Maintenance 

Qualifoudre 

Références 

Contact 

 

Après la réalisation d’une Analyse Risque Foudre (ARF), l’Etude Technique (ET) est la deuxième étape dans le processus d’une installation de protection contre la foudre d’une structure.

Nous réalisons les Etudes Techniques s’intégrant dans le cadre de l’Arrêté Ministériel du 4 octobre 2010 modifié "relatifs à la protection contre la foudre de certaines installations classées" qui détermine le processus à suivre pour la mise en conformité de la protection contre la foudre des installations classées.

L’Etude Technique  détermine avec précision les protections à mettre en œuvre pour la réalisation d’une installation de protection contre la foudre conforme aux normes et répondant aux critères déterminés préalablement par l’ARF.

L’Etude Technique prendra aussi en compte les indications de l’Exploitant sur les équipements ou structures qu’il estime nécessaires de protéger.

Delta Technology est certifiée QUALIFOUDRE par l'Ineris pour réaliser les Etudes Techniques foudre pour tous sites : ICPE, SEVESO, IGH, MH, ERP, hôpitaux...


 NORMES ET REGLEMENTATION

 Etudes Techniques conformément aux normes :

* NF EN 62-305-1 (06/06) « Protection contre la foudre : Principes généraux »

* NF EN 62-305-3 (12/06) « Protection contre la foudre : Dommages physiques sur les structures et risques humains »

* NF C 17-102 (09/2011) « Protection des structures et des zones ouvertes contre la foudre par paratonnerre à dispositif d’amorçage »

* NF C 15-100 (05/91) «Installations électriques à basse tension : Règles» et ses guides techniques

* NF EN 62-305-4 (12/06) « Protection contre la foudre : Réseaux de puissance et de communication dans les structures »

* UT E C 15-443 (08/04) guide pratique : « Protection des installations électriques basse tension contre les surtensions d’origine atmosphériques »

* UT E C 15-900 (10/00) guide pratique : notamment l’Annexe « Protection des installations de communication contre les surtensions d’origine atmosphérique »